Accueil - Accompagnement - Ethique de la dignité

Notre enjeu est d’amener les familles à vivre l’aide comme non persécutrice et à les impliquer subjectivement dans ce que nous leur proposons.

Dans nos actions, nous nous référons  principalement aux notions suivantes :


> L’accueil

Faire une place à chacun (parent, enfant et professionnels) pour créer les conditions d’une rencontre et d’une alliance en offrant un cadre contenant, rassurant et malléable en fonction des forces et fragilités de chacun. Il s’agit d’abord de d’accueillir le narcissisme blessé des parents pour qu’une rencontre entre parent(s) et professionnel(s) soit possible.

> L’accompagnement

Accompagner c’est aller vers ensemble. Nous proposons un étayage au plus près des possibles de chacun .Que les  parents soient contraints de venir dans notre service ( visites médiatisées) ou demandeurs d’un soutien, il y a toujours nécessité de co-construire un projet, d’imaginer avec eux un avenir différent  et acceptable pour eux et leur enfant.

> L’éthique

A chaque personne est reconnue une singularité, une valeur absolue nommée dignité selon le préambule et l’article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Quelque chose est dû à l’être humain du seul fait qu’il est humain

Paul Ricoeur

Références théoriques

Les références théoriques sont des points d’appui  pour penser ce qui se vit dans l’accompagnement des familles.

C’est une manière de prendre en compte la souffrance du sujet et de l’entendre au niveau conscient ou inconscient. « Le recours à cette théorie a pour effet de considérer que la parole du sujet est prépondérante pour le clinicien »
Un travail sur soi et une supervision d’équipe sont des conditions nécessaires et essentielles pour un accompagnement tel qu’il est proposé.

L’accompagnement oblige à inventer un chemin de l’un à l’autre, de l’un vers l’autre, sans certitude sur l’issue.

Le cheminement est essentiel, la finalité contingente, aléatoire.

Au terme d’un accompagnement, on n’est ni tout à fait le même, ni tout à un autre. L’accompagné et l’accompagnant ont appris l’un de l’autre.

Dans un monde régi par le principe de précaution, envahi par les protocoles, soumis à la rentabilité l’accompagnement est une manière de faire place à la créativité, la poésie, à l’improbable, l’inattendu, l’incertain.

L’accompagnement requiert un peu d’humilité, un soupçon d’audace, un zeste de fantaisie, peut être un trait d’humour, le tout s’enracinant dans le terreau fertile de la sollicitude et de l’hospitalité enrichi par la pensée.

Danielle Lefebvre - Conférence sur l'accompagnement - Mars 2012

 
 
CFPE Etablissements 71 bd de Brandebourg 94200 Ivry-sur-Seine
Tél : 01 83 01 00 70 - Fax : 01 46 58 33 10 - cfpe-ets@cfpe-ets.fr
Site internet financé par la Fondation pour l'Enfance
Agence web Saint Brieuc