Le travail de rue

Un travail quotidien et ritualisé

Une présence quotidienne, à des endroits précis, permettent aux éducateurs de créer un contact régulier avec les groupes de jeunes dans leur environnement et avec les différents acteurs du territoires.

Un travail en binôme

Le travail de rue se fait généralement en binôme ce qui évite l’isolement de l’éducateur et permet un regard croisé sur la pratique professionnelle des uns et des autres et sur l’environnement.

Un travail en partenariat

Pour intervenir de manière efficiente, les équipes éducatives s’appuient sur le réseau partenarial de proximité.

Un travail adapté aux différentes tranches d’âge

  • Avec les moins de 12 ans, le but est de nouer une relation de confiance et de respect mutuel.
  • Les éducateurs soutiennent les jeunes âgés de 12 à 21 ans , à leur demande, dans leurs projets et les aident à résoudre les difficultés que ceux-ci peuvent rencontrer.
  • Les jeunes âgés de plus de 21ans sont confrontés aux démarches de recherche de logement et d'insertion sociale et professionnelle. 

les activités

Activités ponctuelles

Les activités ponctuelles et régulières permettent d’entrer en lien et  de mener un travail éducatif avec les jeunes et les familles. Elles permettent de nouer des relations de confiance avec les groupes de jeunes. Il s'agit de sorties culturelles (musée, monument), sorties loisirs (parc, bases de loisirs, cinéma).

Séjours

Les séjours s’inscrivent dans la continuité d’actions déjà mises en place (ex : petites sorties).Le but est de favoriser la relation et l’accompagnement individuels. Certains séjours sont des séjours de rupture ou d’évasion

L'accompagnement à l'insertion

Effectué en complément du travail de rue et des activités, l’accompagnement  concerne l’ensemble des composantes de la vie sociale : emploi, formation, logement, justice, santé…

Les chantiers éducatifs participent de cet accompagnement.



Le jeune doit aussi être compris comme adolescent … qui est à écouter, à aider, à comprendre avec ses caractéristiques de transformation physique et psychique, avec ses peurs, ses angoisses, ses recherches de limites sociales, ses prises de risque et de transgression. En phase « naturelle » de conflits avec ses parents.

Ces derniers  doivent êtres aidés pour conserver leur rôle et fonction de référence et de structuration pour le jeune. Pour toutes les actions menées avec un mineur, l’équipe éducative associe la famille ou le représentant légal.

Rapport d'activité du Club des Réglisses 2008

le travail avec les familles

Les éducateurs sont sollicités pour dénouer des situations familiales ou la communication entre parents et enfants est devenue difficile. Le travail avec la famille s'opère donc dans le cadre d'un suivi de jeune quand la relation de confiance est établie avec celui-ci, dans le respect de sa libre adhésion, c’est-à-dire suite à sa sollicitation ou son accord.

Deux axes d'intervention

L’organisation du travail au Club des Réglisses est pensée à travers deux axes complémentaires.

  • un travail spécifique par quartier
  • un travail commun sur des projets inter-secteurs

Ces deux types d’intervention sont parallèles et complémentaires.

 
 
CFPE Etablissements 71 bd de Brandebourg 94200 Ivry-sur-Seine
Tél : 01 83 01 00 70 - Fax : 01 46 58 33 10 - cfpe-ets@cfpe-ets.fr
Site internet financé par la Fondation pour l'Enfance
Agence web Saint Brieuc