Comment soulager une sciatique de la jambe droite ?

par CFPE Santé
619 les vues

La sciatique se présente comme une douleur qu’on ressent au niveau du bas du dos, de la fesse, de l’arrière de la cuisse et de la jambe. Les personnes touchées par la sciatique de la jambe peuvent sentir des douleurs au niveau de ce membre et avoir parfois des difficultés à bouger. Pour soulager ces douleurs, cet article vous éclaire sur son origine, ses symptômes et le traitement adapté.

Présentation de la sciatique de la jambe droite

Le nerf sciatique s’érige comme le nerf le plus volumineux, mais aussi le plus long du corps humain. Il débute dans la zone basse de la colonne vertébrale puis se prolonge de l’arrière de la jambe jusqu’aux orteils. Ce nerf permet à la cuisse de s’étirer facilement, à la jambe de fléchir et au pied de s’étirer et de fléchir. Cependant, lorsqu’il est irrité, il peut provoquer une sciatique.

Celle-ci est une douleur aiguë qui se déclenche suite à l’irritation et au resserrement du nerf sciatique au niveau du bas de dos, des fesses et des jambes. Généralement, la sciatique touche un seul côté du corps. La douleur se ressent le long du trajet du nerf sciatique et s’accompagne souvent d’une faiblesse des picotements dans la jambe.

Causes d’une sciatique de la jambe droite

Causes d’une sciatique de la jambe droite

La sciatique dans la jambe droite est liée à la compression ou à l’inflammation du nerf sciatique. Elle touche les personnes ayant entre 40 et 60 ans et ses causes sont nombreuses. La maladie du disque intervertébral ou la hernie discale sont comptées parmi les grandes causes de la sciatique.

L’arthrose de la vertèbre lombaire compte également comme un élément courant d’apparition de cette pathologie. Celle-ci se manifeste aussi par un resserrement du nerf sciatique de la jambe. Parmi les autres causes de ce mal, on peut noter :

  • Des troubles de posture ;
  • Un faux mouvement pendant une activité sportive ;
  • Le stress ;
  • Le port d’une charge lourde ;
  • Etc.

La sciatique de la jambe droite peut aussi être liée à une compression radiculaire du nerf sciatique ou au surpoids durant la grossesse.

Lire aussi : Que faire en cas de grossesse extra-utérine ?

Manifestations d’une sciatique de la jambe droite

La sciatique de la jambe droite peut déclencher une sensation de brûlure tout le long du trajet du nerf sciatique de la jambe. Le patient peut alors avoir des picotements ou une impression d’engourdissement dans la jambe. Ce mal se manifeste aussi par des sensations de décharges électriques qui peuvent engendrer une immobilité du membre inférieur.

Par ailleurs, la sciatique de la jambe droite peut s’exprimer à travers une faiblesse des muscles de la jambe rendant la course ou la marche difficile. De ce fait, le fait d’être toujours en position assise peut être très douloureux pour les personnes atteintes.

Traitements d’une sciatique de la jambe droite

Traitements d’une sciatique de la jambe droite

Pour calmer une sciatique de la jambe droite, les professionnels de santé conseillent quelques recommandations. Vous devez réduire votre repos au lit en essayant de vous lever ou de bouger le plus tôt possible. Vous pouvez aussi utiliser l’eau chaude ou froide pour apaiser les douleurs et les muscles de la jambe droite. La pratique de certains exercices comme les étirements permet de soulager et de décoincer le nerf sciatique.

Par ailleurs, le massage de la jambe droite aux huiles essentielles permet d’apaiser votre sciatique. En effet, ces huiles sont connues pour leurs bienfaits et surtout leurs vertus relaxantes et anti-inflammatoires. L’utilisation des plantes comme l’écorce de saule, le curcuma ou la capsaïcine permet aussi de soulager la sciatique.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire