Comment traiter une infection urinaire ?

par CFPE Santé
196 les vues

Une infection urinaire se présente comme une maladie urinaire qui touche principalement les femmes. Elle entraine l’apparition de plusieurs symptômes très désagréables comme des envies répétées d’uriner ou des brûlures au niveau du ventre. Pour prévenir cette maladie, il s’avère judicieux de s’informer sur ses causes, symptômes et traitements. Retrouvez l’ensemble de ces éléments dans cet article.

Les causes d’une infection des voies urinaires

Une infection urinaire se localise au niveau de la vessie, des reins, des uretères et de l’urètre. Elle est appelée « cystite » quand elle touche la vessie et « pyélonéphrite » quand elle s’étend vers les reins. Ce trouble de la santé est plus fréquent chez les femmes à cause du rapprochement entre l’urètre, l’anus, et le vagin et l’aptitude des bactéries à remonter l’appareil urinaire. Cela est d’autant plus vrai chez elle puisqu’elle a un urètre moins long que celui de l’homme et est donc susceptible aux infections urinaires.

Généralement, une infection urinaire est causée par des microbes naturellement présents dans l’intestin. Outre la bactérie Escherichia coli, la première cause en cas d’infection urinaire, on retrouve également d’autres espèces de bactéries :

  • Klebsiella spp,
  • Proteus mirabilis,
  • Entérocoques. 

Les symptômes d’une infection urinaire

Par ailleurs, une infection urinaire peut aussi être favorisée par les rapports sexuels, la grossesse, l’excès d’hygiène, la ménopause, etc. Chez un homme, un adénome de la prostate ou une inflammation de la prostate sont les principales causes de ce problème de santé.

Les symptômes d’une infection urinaire

Les signes de ce problème de santé diffèrent en nature et en intensité. On note notamment :

  • Une envie constante et pressante d’uriner,
  • Des traces de sang dans les urines,
  • Des douleurs au ventre ou une impression de brûlure au moment d’uriner,
  • Des urines qui dégagent de fortes odeurs,
  • Etc.

Dans la plupart du temps, bien qu’une infection urinaire soit sans gravité, elle se doit d’être prise en charge. Cependant, si vous tardez à le faire, la maladie peut s’élargir jusqu’aux reins. On parlera donc d’une pyélonéphrite. Les signes de cette infection urinaire haute se traduisent par la présence d’une fièvre supérieure à 38,5°C, d’une fatigue anormale, des frissons, etc. 

Les traitements d'une infection urinaire

Les traitements d’une infection urinaire

Dans certains cas, il est possible de vous débarrasser naturellement d’une infection urinaire. Toutefois, cela est valable dans le cadre d’une infection simple. Pour éliminer les bactéries de cette infection, vous pouvez utiliser la canneberge, la busserole, l’échinacée, l’ortie, etc. Ces plantes sont connues pour leurs bienfaits diurétiques et anti-infectieux. Aussi, pour éviter ou traiter rapidement cette maladie, il est recommandé de suivre quelques règles :

  • Boire énormément d’eau,
  • Ne pas se retenir trop longtemps pour aller uriner,
  • Soigner son hygiène intime,
  • Consommer des aliments riches en vitamine C.

Si la maladie persiste, il est préférable d’adopter un traitement antibiotique. Durant la cure, il est recommandé d’avoir une bonne hydratation et une miction régulière afin d’éliminer efficacement les microbes responsables de l’infection. Quant aux brûlures ou douleurs au bas ventre, vous pouvez les calmer avec des analgésiques comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène.

Puisque les signes de cette maladie s’estompent vite, il est essentiel de suivre le traitement au complet. Cela permet d’éviter une rechute et empêche la bactérie de l’infection de résister face aux antibiotiques. Par ailleurs, il est important de prendre des mesures préventives pour réduire les chances que les microbes de cette infection se trouvent un chemin jusqu’à l’urètre. Pour cela, vous devez bien vous nettoyer après être allé aux toilettes, changer régulièrement de protection hygiénique, porter des sous-vêtements en coton, etc. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire