Quels sont les traitements contre le lymphome ?

par CFPE Santé
212 les vues

Le lymphome est considéré comme le sixième cancer au monde. Cette tumeur cancéreuse des ganglions se caractérise par l’apparition de plusieurs cellules cancéreuses situées au niveau des organes lymphatiques. Quelles sont ses causes ? Quels sont les symptômes qui permettent de le reconnaitre ? Comment traiter ? Retrouvez notre analyse dans cet article.

Quelles sont les causes du lymphome ?

Les lymphomes sont un cancer du sang qui atteint le système lymphatique. Cette maladie maligne se développe dans n’importe quel organe composé de tissu lymphoïde, notamment les ganglions lymphatiques, la rate, etc. Généralement, l’apparition des cancers comme le lymphome peut être causée par :

  • La sédentarité,
  • Une alimentation déséquilibrée,
  • Une consommation d’alcool et de tabac,
  • L’exposition aux substances étrangères.

Toutefois, toutes les causes ne sont pas connues et restent nombreuses et complexes. On estime, par exemple, que l’apparition de ce cancer pourrait être causée par l’exposition :

  • Aux couleurs capillaires, à la poussière de bois,
  • Aux produits chimiques,
  • Aux UV et au rayonnement électromagnétique.

Au vu de ces causes, il s’avère donc utile de respecter les règles d’hygiène, de santé et de sécurité dans son milieu professionnel.

Quels sont les symptômes d’un lymphome ?

En général, les lymphomes indolents qui apparaissent au début de la maladie n’entrainent pas de symptômes. Cependant, lorsque cette hémopathie devient plus avancée, les personnes atteintes peuvent observer les signes suivants :

  • Une fatigabilité accrue,
  • Une perte de poids et d’appétit,
  • Des épisodes de fièvre,
  • De grosses difficultés respiratoires ou abdominales,
  • Un gonflement indolore des ganglions aux aisselles et au cou,
  • Etc.

De plus, les personnes atteintes par le lymphome peuvent aussi voir apparaitre une adénopathie au niveau de la clavicule, du cou ou à tout autre endroit. Par ailleurs, lorsque vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes apparaitre, vous devez respecter les instructions prescrites par votre médecin traitant. Celui-ci pourra réaliser un examen, une consultation et des analyses.

Lire aussi : L’œsophagite chez les bébés : les symptômes et le traitement

Comment traiter le lymphome ?

Comment traiter le lymphome ?

Le lymphome peut se traiter de diverses manières. Dans le cas des lymphomes indolents, vous pouvez passer chez votre médecin traitant pour une observation. À l’inverse, les personnes atteintes par les lymphomes agressifs doivent absolument être prises en charge. À cet effet, on distingue quelques grandes catégories de traitements du lymphome dont les bienfaits sont approuvés :

  • La chimiothérapie : elle consiste à administrer un ou plusieurs médicaments qui agissent systématiquement sur les tumeurs cancéreuses,
  • L’immunothérapie : il s’agit d’un traitement qui restaure ou stimule les défenses naturelles de l’organisme afin d’aider à lutter contre le lymphome. L’immunothérapie repose notamment sur l’administration d’anticorps monoclonaux,
  • La radiothérapie : elle consiste à détruire les cellules cancéreuses grâce à ses rayons X puissants.

Au cours du traitement, le patient est régulièrement suivi par une équipe médicale. Toutes les analyses réalisées depuis le début de la maladie sont refaites à intervalles réguliers afin de veiller à l’efficacité des traitements. Le but de ces examens est d’obtenir une disparition complète des cellules cancéreuses.

Quel est le pronostic de cette maladie ?

En cas de cancer, notamment le lymphome, il est relativement difficile d’apporter un pronostic. En effet, bon nombre d’éléments entrent en jeu :

  • Le type de lymphome,
  • Le stade du lymphome,
  • La malignité (élevée ou faible),
  • Les complications liées aux traitements du cancer,
  • Etc.

Ces indicateurs et estimations ne doivent pas alors être pris à la légère. Toutefois, les lymphomes ont un pronostic plutôt bon. En effet, ils réagissent bien à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Les nouveaux traitements tendent généralement à renforcer les pronostics des lymphomes. Ainsi, suivant le type de lymphome et le stade auquel la maladie a été diagnostiquée, 60 à 95% des personnes touchées peuvent espérer un rétablissement total. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire