Comment traiter efficacement l’hyperacousie ?

par CFPE Santé
186 les vues

Plusieurs troubles auditifs peuvent affecter le bien-être d’une personne. L’un de ces troubles est l’hyperacousie, une pathologie qui touche environ 2 % de la population mondiale. Les causes de la survenue de ce dysfonctionnement sont multiples et les symptômes sont variés. Pour le traiter, il est donc essentiel de tenir compte de son origine. Découvrez dans cet article la présentation de l’hyperacousie et les moyens pour la traiter.

Qu’est-ce que l’hyperacousie ?

L’hyperacousie est un mal caractérisé par une intolérance aux bruits les bas, provoquant des difficultés à supporter le son. Autrement dit, il s’agit d’un trouble auditif qui rend l’ouïe de l’individu atteint hyper fragile. Ainsi, les sons qui sont de basse fréquence sont perçus très fortement, au point d’entrainer parfois de sérieuses douleurs.

Cette pathologie est un problème de santé très détesté puisqu’elle affecte fortement le quotidien du patient. En effet, les bruits du quotidien sont insupportables du jour au lendemain. L’hyperacousie apparait à partir du moment où le seuil maximal de perception est atteint. Pour soigner les personnes touchées, un accompagnement spécial est nécessaire. 

Qu’est-ce qui cause l’hypersensibilité auditive ?

Qu’est-ce qui cause l’hypersensibilité auditive ?

À ce jour, les mécanismes entrainant l’hyperacousie sont mal cernés. Toutefois, on note de multiples causes pouvant être à sa base. Il s’agit notamment de :

  • Vieillissement,
  • Autisme,
  • Chocs émotionnels tels que le syndrome de stress post-traumatique,
  • Traumatismes sensoriels auditifs dus à des cas d’écoute de sons amplifiés,
  • Paralysie faciale causée par une atteinte du nerf facial,
  • Consommation de produits ototoxiques capables d’altérer les fonctions auditives.

L’une de ces causes peut donc être à l’origine de l’hyperacousie. Pour des soins appropriés, il convient de déterminer celle en jeu pour apporter le remède convenable.

Lire également : Quand est-ce que bébé commence à parler ?

Quels sont les symptômes de cette pathologie ?

L’hyperacousique développe une forte intolérance à des sons du quotidien. C’est le cas des rires, des sonneries de téléphone, des aboiements, etc. Cette hyper sensibilité ne signifie pas nécessairement que l’individu atteint entend beaucoup mieux que les hommes normaux. En effet, l’hyperacousie est très souvent liée à des signes de nausées, de douleur, de fatigue ou encore de migraines. À cet effet, ceux qui souffrent d’acouphènes sont la plupart du temps touchés par cette pathologie. Inversement, les hyperacousiques présentent la plupart du temps des acouphènes, 

Quels sont les symptômes de cette pathologie ?

Comment traiter l’hyperacousie ?

Lorsqu’il n’est pas pris en charge, le patient peut développer une hyperacousie psycho-acoustique. Celle-ci est marquée par la crainte du bruit et une douleur qui peut entrainer le malade dans un cercle émotionnel. Le traitement de la pathologie est généralement long et demande de la patience. Les options disponibles sont :

  • Le traitement par simulation et thérapie auditive : il se traduit par une réouverture de l’audition au malade à travers les simulations afin de le réhabituer aux bruits communs quotidiens. Aussi une thérapie auditive peut être envisagée,
  • L’appareillage auditif : il aide à calibrer les sons à certains niveaux convenables afin d’éliminer le traumatisme sonore, de même que la crainte de percevoir les bruits,
  • La prise en charge pluridisciplinaire : elle se traduit par des exercices dans diverses disciplines telles que la relaxation, le yoga, la sophrologie et la méditation.

Ces différents traitements ont prouvé leur efficacité et leurs bienfaits. Toutefois, leur effet peut varier d’un hyperacourique à un autre. Il convient donc de prendre en compte tous les facteurs entrant en jeu lors du traitement. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire