Quel anti-inflammatoire pour traiter un mal de gorge accompagné de toux chez les enfants ?

par CFPE Santé
176 les vues

Lorsque le mal de gorge et la toux surgissent chez une personne adulte ou enfant, les anti-inflammatoires sont les premiers recours pour soulager la douleur. Cependant, pour une action efficace et sans inconvénient le choix des anti-inflammatoires doit tenir compte de certains facteurs notamment l’âge. Voici donc les facteurs à prendre en considération dans le choix de l’anti-inflammatoire pour traiter un mal de gorge accompagné de toux chez un enfant.

La gravité des symptômes

Au-delà du mal de gorge et de la toux, l’efficacité d’un traitement dépend en général de l’adéquation entre l’état d’avancement de la maladie et le pouvoir d’action du traitement adopté. Dans le cas où le mal de gorge accompagné de toux chez l’enfant est marqué par des symptômes plutôt passagers qui disparaissent d’eux-mêmes au bout de quelques jours, des astuces naturelles peuvent suffire à apaiser l’enfant. Un lavage de la gorge à l’eau tiède salée ou boire de l’eau chaude pourrait suffire.

Si par contre l’enfant présente des symptômes plus persistants, vous devez vous en remettre à l’expertise d’un professionnel de santé agrémenté pour une prise en charge adéquate. Tout compte fait, il est crucial de résister à tout à toute tentative d’automédication afin de prévenir d’éventuelles conséquences fâcheuses.

Prendre en compte les antécédents médicaux

Chez l’enfant comme chez l’adulte, la prise en compte des antécédents de santé est indispensable dans le choix de tout traitement, y compris le choix des anti-inflammatoires. Pour cela, le choix de l’anti-inflammatoire pour soulager la toux et le mal de gorge chez l’enfant doit être éclairé par les antécédents de santé du patient.

D’une part, cette précaution permet d’éviter les allergies en tenant compte des tolérances de l’organisme de l’enfant. Mais en plus de cela, cette précaution permet de vérifier la compatibilité entre les principes actifs du traitement choisi avec les autres médicaments du patient s’il a un traitement médicamenteux en cours.

Obtenir l’avis d’un professionnel de santé

Obtenir l’avis d’un professionnel de santé

Si votre enfant se plaint de mal de gorge ou de toux qui persiste, vous devez avoir le réflexe de l’amener voir un professionnel de santé. Cela est important d’autant plus que seul un médecin est à même de poser les diagnostics nécessaires et procéder à des examens approfondis pour une bonne prise en charge de la maladie.

Quels sont les anti-inflammatoires recommandés pour l’enfant ?

Si vous voulez choisir un anti-inflammatoire pour enfant, il est vivement recommandé de privilégier les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les plus utilisés dans cette gamme sont :

L’Ibuprofène

L’Ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien très efficace dans le traitement des douleurs et des inflammations comme l’œsophagite chez l’enfant. Le dosage ordinaire pour la prise de ce médicament est de 30 mg/jour et par kilogramme de poids, en 4 prises. Toutefois, il est important de toujours recevoir l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé avant utilisation du produit, même s’il est en vente libre.

L’Aspirine

Comme l’Ibuprofène, l’Aspirine est également utilisée pour soulager les douleurs au niveau de la gorge chez les plus petits. Ici, la posologie standard est de 4 ou 6 prises quotidiennes pour un total de 60 mg/kg de poids. Mais attention, l’Ibuprofène et l’Aspirine sont déconseillés en cas :

  • D’insuffisances hépatique, rénale ou cardiaque graves ;
  • D’antécédent d’hémorragie digestive due à la prise d’AINS ;
  • D’ulcère gastro-duodénal.

Le NIFLURIL Enfants 400 mg

Disponible aussi bien pour adulte que pour enfant, le NIFLURIL est un autre anti-inflammatoire non stéroïdien composé d’acide niflumique, de morniflumate et d’azorubine. En plus de ses propriétés anti-inflammatoires, ce médicament possède également des vertus antalgiques et fluidifie le sang. Il est utilisé comme un traitement d’appoint dans la prise en charge des inflammations douloureuses au niveau de la bouche, des oreilles et de la gorge.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire