Comment savoir si mes douleurs dorsales sont musculaires ou graves ?

par CFPE Santé
19 les vues

Les douleurs dorsales sont des inflammations ou des inconforts qui se font ressentir dans la zone du corps qui va du bas du coup jusqu’à la racine de la colonne vertébrale. Si au départ quelques secrets de grand-mère peuvent aider à soulager efficacement ce mal, il exige une prise en charge fortement médicalisée quand il atteint un stade grave. Il reste donc à savoir comment diagnostiquer le type de douleurs dorsales auquel vous avez affaire. Douleurs dorsales musculaires ou graves ? Voici comment le savoir.

Comprendre les douleurs dorsales

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un petit détour sur l’anatomie du dos semble nécessaire pour nous permettre de mieux cerner le mal de dos dans ses différentes formes. Le dos est en effet une partie du corps qui assure un rôle principal dans la mobilité, la posture et le soutien du corps.

Principal support de la tête et rempart de la moelle épinière, la colonne vertébrale est la pièce centrale du dos et se compose de 5 segments : la zone cervicale, la zone dorsale, la zone lombaire, le sacrum et enfin le coccyx. Avec cette configuration particulièrement complexe du dos, les douleurs dorsales peuvent avoir diverses explications avec des degrés de gravité variés.

Quelles sont les causes des douleurs dorsales ?

Les douleurs dorsales, qu’elles soient musculaires ou graves, sont le résultat des affections touchant la colonne vertébrale ainsi que les muscles, les racines nerveuses, les ligaments qui l’entourent. Dans certains cas, les dorsalgies peuvent également provenir des lésions des disques intervertébraux et même du stress.

Toutefois, les douleurs dorsales peuvent également provenir d’autres causes qui n’ont rien à voir avec la colonne vertébrale. Certaines affections comme le cancer, les affections digestives, les affections urinaires ou rénales, et les troubles gynécologiques peuvent également causer des douleurs dans la sphère dorsale de la colonne vertébrale. Mais quand faut-il s’inquiéter pour un mal dorsal ?

11 signes pour détecter une douleur dorsale grave

Lorsque vous consultez un praticien en cas de douleurs dorsales, ce dernier fait attention à un certain nombre de symptômes pour évaluer la gravité du problème. Il est donc important de connaître ces signes avant-coureurs de douleurs dorsales graves afin de savoir quand il faut s’inquiéter pour les douleurs dorsales. Un mal dorsal est donc grave lorsqu’il est accompagné :

  • De fièvre ;
  • De perte de poids ;
  • De toux et de difficultés respiratoires
  • De symptômes neurologiques étendus ;
  • De dégradation de l’état de santé général ;
  • D’une intense sensation de fatigue générale ;
  • De certains traumatismes comme la chute de hauteur ;
  • Lorsque le mal surgit avant l’âge de 20 ans ou après 55 ans ;
  • De paresthésie constatée au niveau du périnée ou du pubis ;
  • D’une déformation importante se fait remarquer dans la structure de la colonne vertébrale ;
  • D’antécédents de cancer comme la tumeur du lymphome, ou lorsque vous êtes soumis à la drogue ou à d’autres substances addictives psychotropes.

11 signes pour détecter une douleur dorsale grave

Que faire face à une dorsalgie grave ?

Il existe une multitude de conseils pratiques et de recettes de grand-mère pour apaiser les douleurs dorsales, mais ces astuces ne sont fiables que sur les dorsalgies musculaires primaires. Mais lorsque les douleurs dorsales ont dépassé le stade de simples douleurs musculaires et présentent des symptômes graves, il est impératif de recourir immédiatement à un médecin spécialisé pour une prise en charge adéquate.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire